LE REIKI

Le REIKI est un système de "guérison" redécouvert par Mikao USUI à la fin du 19ème siècle. Le mot "REIKI" est un mot japonais qui signifie Force de Vie Universelle.

L'Energie Universelle pénètre par le chakra de la couronne, au sommet de la tête. Le pratiquant de REIKI n'est donc qu'un CANAL qui perçoit, transmet et concentre l'énergie.

Il n'est qu'une voie, et doit donc faire abstraction de toute intention personnelle et de son ego pendant une séance.

L'attitude du praticien : La modestie, le respect, l'amour, l'estime et la grâce divine.

Il est capital de toujours rester humble et de respecter la personne pour qui nous avons le privilège d'être canal.

LES ORIGINES DU REIKI

Selon la tradition, le REIKI serait originaire du Tibet.

Mikao Usui est né au Japon en 1865. Il essayait de retrouver l'art de la guérison par l'imposition des mains telle qu'exercée par le Christ.

Après de longues recherches dans les soutras bouddhistes, Mikao Usui eut l'intuition finale à l'issue d'une période de médiation et de jeûne de 21 jours sur le mont Kurama Yama près de Kyoto.

Dans une grande illumination, il vit la "formule" de la force vitale universelle et le moyen de la contacter et de l'utiliser.

Il se mit alors à soigner, avec succès, les mendiants des quartiers pauvres de Kyoto.

Plusieurs années plus tard, il eut l'occasion de retrouver certains de ses patients. Ils revenaient à lui dans la même condition où il les avait trouvés.

Ainsi, il se rendit compte qu'il avait guéri les corps, mais qu'il n'avait pas su aider ces personnes à se prendre en charge elles-même sur le plan matériel et spirituel. Dans ce sens, l'importance d'un échange d'énergie lui apparut dès lors vitale.

Il comprit qu'on ne pouvait pas aider quelqu'un s'il n'en a pas la volonté et que pour guérir le patient doit s'impliquer dans le processus de guérison.

L'importance de l'échange devint claire pour lui. Il était important que les gens donnent quelque chose en échange pour ce qu'ils recevaient, sinon la vie serait dénuée de valeur.

C'est à ce moment-là qu'il modifia sa pratique et son enseignement.

Il ne proposait les séances qu'aux personnes capables de se prendre en charge ou, au moins, d'apprécier les soins donnés.

Il élabora des règles de vie et enseigna les cinq grands principes du Reiki.

Quand il eut affiné et perfectionné sa méthode, il commença à former des gens. Ainsi, avant sa mort, il forma Chujiro Hayashi qui par la suite initia Mme Takata. Cette dernière, d'origine américano-Japonaise, permit la diffusion du Reiki en occident.

​​

LES CINQ GRANDS PRINCIPES DU REIKI

Juste pour aujourd'hui, j'ai confiance

Juste pour aujourd'hui, je suis honnête envers moi-même et les autres

Juste pour aujourd'hui, j'accepte les nombreuses grâces

Juste pour aujourd'hui, je suis en paix

Juste pour aujourd'hui, je respecte la vie sous toutes ses formes